Enter your keyword

sang déchet

sang déchet

sang déchet

Diminuer ses déchets est devenu un enjeu mondial

Comment à l’échelle individuelle avez-vous votre responsabilité sur le sujet ?

Pour les femmes, il est possible d’envisager un changement de protections périodiques. C’est s’attaquer à la source, plus de coton à utiliser, plus de produits toxiques demandés, plus de ressources affaiblies.

Vous avez conscience du nombre de protections usagées que vous avez et allez devoir jeter pour votre cycle.

12 500, une estimation entre les tampons & serviette hygiénique (protège slip et serviette normale ou ultra-large ) à usage unique soit toutes les trois ou quatre heures si le flux n’est pas trop abondant.

Chaque année, c’est 12 milliards de serviettes et 7 millions de tampons qui s’accumulent sur les sites d’enfouissement quand ils ne terminent pas dans les océans.

Sympa le cadeau pour les générations à venir !
Une serviette périodique mettra en moyenne entre 400 et 500 ans avant de se dégrader

Nos protections hygiéniques sont un poison pour l’environnement.

Opter pour une protection lavable et réutilisable et c’est une action citoyenne pour votre commune à qui vous ne demanderez plus de débourser pour son enfouissement.

Rapportez cela au nombre de femmes sur le territoire et c’est une somme non négligeable.

Moins de déchets, tout le monde y gagne !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *